"Un "highlight" pour les athlètes"

Interview de Dan Kersch dans le Quotidien.

Interview: Le Quotidien

Le Quotidien: Quelles sont vos premières impressions?

Dan Kersch: Hormis le temps qui n'est pas de la partie, je trouve que les athlètes sont bien installés. Le fait qu'ils soient tous ensemble, je trouve que c'est une bonne chose, car cela permet de créer une certaine ambiance, ce qui est le but recherché. Après, concernant les installations, elles ne sont pas comparables à ce que l'on a au Grand-Duché. Et je trouve que c'est bien de réaliser la chance que l'on a au Luxembourg d'avoir des infrastructures de très haut niveau.

Le Quotidien: Pour vous, que représente l'idée des JPEE?

Dan Kersch: Cela fait plus de 20 ans que cela a été mis en place. Et à un moment où l'on tente de plus en plus de mettre de côté les petits pays, où l'argent a de plus en plus d'importance, je trouve que les JPEE sont une date que l'on regarde dans le calendrier, y compris le CIO. Pour les jeunes athlètes, c'est souvent un "highlight" d'y participer. Ils s'entraînent énormément dans le but d'être aux JPEE.

Le Quotidien: Combien de temps resterez-vous?

Dan Kersch: Si je n'ai aucune urgence, je vais rester toute la semaine, mais c'est dur à prédire. J'aurais également dû être présent aux Jeux européens à Minsk, mais je ne pourrai malheureusement pas y aller.

Dernière mise à jour