Actualités

  • Filtrer  ( Langue(s), Thème(s), etc.) ×
    Filtrer les résultats
    Entrez une période

    Le format de date attendu comprend le jour (sur deux chiffres) suivi du mois (sur deux chiffres) suivi de l'année (sur quatre chiffres) : chacune de ces valeurs est séparée par un tiret.

  • 812 résultat(s)
  1. Lors d’une conférence de presse le 28 juillet 2014, le ministre Claude Meisch et le secrétaire d’État Marc Hansen ont présenté les priorités et les travaux en cours dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. La matière grise des générations actuelles et futures est la seule ressource durable dont dispose le Luxembourg. Aussi les secteurs de l’enseignement supérieur et la recherche constituent-ils une priorité du nouveau programme gouvernemental. L’État continue d’investir les moyens nécessaires  pour consolider la position du Grand-Duché  comme pôle de recherche.

  2. Le rapport "Chiffres clés de l’éducation et de l’accueil des jeunes enfants en Europe – édition 2014", publié récemment par la Commission européenne dans le cadre du réseau Eurydice, offre un vaste panorama de la qualité et de l’accès aux services d’éducation et d’accueil des jeunes enfants au niveau européen. En comparant les données de 32 pays, il permet de mettre en lumière la situation de la petite enfance au Luxembourg en regard de ses voisins européens.

  3. La comédie musicale De Simmer Fluch sera produite en première le 14 novembre 2014 au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg. Il s’agit d’une nouvelle création made in Luxembourg dont l’histoire, basée sur une légende du château de Septfontaines, a été écrite par le jeune auteur Ian De Toffoli. La musique est composée par Erny Delosch et la direction musicale est assurée par Martin Folz.

  4. "Pas de guerre de l'éducation" Le Jeudi: C'était votre première rentrée à la tête de l'Education nationale et vous l'avez entamée en cours d'année.

  5. Le 10 juillet 2014, la Chambre des députés a voté avec une majorité de 32 voix contre 28 pour le projet de loi concernant les aides financières pour études supérieures. Ce projet avait été déposé à la Chambre des députés le 20 mars 2014. Le nouveau système entrera en vigueur pour l’année académique 2014-2015. Il a été conçu dans un souci de permettre à chaque jeune de suivre des études supérieures, tout en rendant le système des bourses plus équitable et en assurant une plus grande autonomie de l’étudiant. Les aides financières pour études supérieures comportent deux volets, à savoir les bourses et les prêts.

  6. Le 8 juillet 2014, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a évoqué ses priorités avec la presse luxembourgeoise. Le développement scolaire est un processus continu, a tenu a souligné d’emblée le ministre, un processus qui implique l’ensemble des acteurs du système éducatif, mais aussi plus globalement la société. Le ministre a décrit sa méthode de travail: ouverte, transparente, basée sur les faits, aspirant à un large consensus et à la continuité.

  7. À l’enseignement secondaire, le taux de réussite s’élève à 78,5%. Il est très légèrement supérieur à celui de 2013 (77,8%). Le taux des ajournements s'élève à 13,2% en 2014 (14,1% en 2013). Le taux des refus s’établit à 8,3% (8,1% en 2013). Au régime technique, le taux de réussite est de 73,5%. Il est très légèrement supérieur à celui de 2013 (72,2%). Le taux des ajournements s’établit à 18,3% (18,5% en 2013). Le taux des refus s’élève à 8,2% en 2014 (9,2% en 2013).

  8. Le 30 juin et 1erjuillet 2014, le ministre Claude Meisch a reçu son homologue Nuno Crato, ministre de l’Éducation et de la Science du Portugal, pour une visite de travail au Luxembourg.Au centre des échanges figuraient l’intégration et la réussite scolaires des élèves portugais à l’école luxembourgeoise, la coopération bilatérale dans le domaine scolaire ainsi que la collaboration d’universités portugaises avec le CRP Henri Tudor et l’Université du Luxembourg.

  9. La Garantie pour la jeunesse vise à ce que les jeunes âgés de moins de 25 ans ne restent pas plus de quatre mois sans avoir accès à une offre d’emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage. Elle tiendra compte du profil et de la situation personnelle du jeune. Ainsi, un accompagnement individuel sera proposé à chaque jeune tout au long de son parcours vers la vie active.

  10. Le 19 juin 2014, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, le ministre de la Famille et de l’Intégration, Corinne Cahen, et la ministre du Logement, Maggy Nagel, ont assisté à la Journée "Pacte Jeunesse" – Jeunes et logement: Transitions difficiles et exclusions sociales. La Journée "Pacte Jeunesse" s’inscrivait dans le cadre de deux plans d’actions nationaux du gouvernement : le Plan d’action jeunesse 2012 – 2014 ("Jugendpakt") et la Stratégie nationale contre le sans-abrisme et l’exclusion liée au logement 2013-2020.

  1. Première page
  2. ...
  3. 47
  4. 48
  5. 49
  6. 50
  7. 51
  8. ...
  9. Dernière page