Jean Asselborn in Brasilia for the official inauguration of the Embassy of the Grand Duchy of Luxembourg in Brazil

On 1 March 2018, the Minister of Foreign and European Affairs of Luxembourg, Jean Asselborn, went to Brasilia to officially inaugurate the Embassy of the Grand Duchy of Luxembourg in Brazil.

The decision to open an embassy in Brazil, the first in the South American region, is part of Luxembourg's desire to ensure a more visible and operational presence of the Grand Duchy in Brazil in particular and, more generally, strengthen its political-diplomatic, economic and cultural relations with the South American continent.

  1. MAEE

    Jean Asselborn avec le consul honoraire du Luxembourg à Porto Alegre. Tania Bian
  2. MAEE

    Photo de famille
  3. MAEE

    Plaque officielle de l'ambassade du Grand-Duché de Luxembourg au Brésil
  4. MAEE

    Drapeaux du Luxembourg et du Brésil
  5. MAEE

    Jean Asselborn avec la consul honoraire du Luxembourg à Rio de Janeiro, Marie-Christine Meyers
  6. MAEE

    Jean Asselborn avec l'ambassadeur du Luxembourg au Brésil, Carlo Krieger
  7. MAEE

    Jean Asselborn avec le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères du Brésil, Marcos Galvão
  8. MAEE

    Drapeaux du Luxembourg et du Brésil
  9. MAEE

    Jean Asselborn avec l'ambassadeur du Luxembourg au Brésil, Carlo Krieger
  10. MAEE

    Jean Asselborn avec le consul honoraire du Luxembourg à Sao Paolo, Jan Eichbaum
  11. MAEE

    Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg
  12. MAEE

    Jean Asselborn avec le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères du Brésil, Marcos Galvão

Original version of the News

 

Le 1er mars 2018, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, s’est rendu à Brasilia afin d’y inaugurer officiellement l’ambassade du Grand-Duché de Luxembourg au Brésil.

La décision d’ouvrir une ambassade au Brésil, première dans la région sud-américaine, s’inscrit dans la volonté luxembourgeoise d’assurer une présence plus visible et opérationnelle du Grand-Duché au Brésil en particulier et, de manière plus générale, de renforcer ses relations politico-diplomatiques, économiques et culturelles avec le continent sud-américain.

L’inauguration de l’ambassade a eu lieu en présence des autorités brésiliennes, de membres du corps diplomatique, de représentants d’entreprises luxembourgeoises au Brésil, des consuls honoraires du Grand-Duché et de descendants d’immigrés luxembourgeois.

Qualifiant cette étape d’historique dans les relations diplomatiques, qui furent établies entre les deux pays en 1911, le ministre Asselborn a retracé les liens d’amitié qui unissent de longue date le Luxembourg et le Brésil. Il a évoqué notamment les milliers de descendants de Luxembourgeois ayant émigré depuis 1828 vers le sud du Brésil, dans les États du Rio Grande do Sul, de Santa Caterina et du Paraná, et, à partir de 1844, dans l’État d’Espirito Santo, ainsi que les ingénieurs et techniciens de l’ARBED, pionniers de l’industrie sidérurgique brésilienne.

Jean Asselborn s’est également félicité des très bonnes relations bilatérales, dont témoigne le rythme constant des visites ministérielles et des missions économiques et financières au Brésil, avant d’expliquer que si le Brésil, avec une population de plus de 200 millions de personnes, constitue d’ores et déjà le premier partenaire commercial du Luxembourg en Amérique latine, le pays continue d’offrir d’énormes potentialités d’investissement pour les entreprises luxembourgeoises, dont notamment ArcelorMittal, Paul Wurth, SES, Cargolux, CEBI, Ceratizit, Accumalux, ainsi que la société Etix.

Au cours de son déplacement à Brasilia, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a également rencontré plusieurs responsables brésiliens, dont notamment le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères du Brésil, Marcos Galvão, et le président de la Chambre des députés, Rodrigo Maia.

Les entretiens ont permis de faire le tour d’horizon des excellentes relations bilatérales et d’explorer les moyens de développer davantage encore les relations économiques entre le Grand-Duché et le Brésil. Les deux parties ont convenu de la nécessité de poursuivre les travaux sur le protocole à la convention de non double imposition afin d’intégrer les nouveaux standards de l’OCDE. Les questions relatives aux liaisons aériennes entre le Brésil et le Luxembourg, qui constituent un vecteur important des relations entre les deux pays, ainsi que la coopération dans le domaine des satellites et dans le secteur maritime ont également été abordées.

Les échanges de vues avec les autorités brésiliennes furent également l’occasion de se féliciter de la bonne coopération au sein des enceintes multilatérales, en particulier aux Nations unies et en ce qui concerne la réforme de l’ONU. Le ministre Asselborn a fait le point avec ses interlocuteurs sur la situation régionale en Amérique latine, notamment au Venezuela, ainsi que sur les relations entre l’Union européenne (UE) et les pays du Mercosur. L’espoir a été exprimé que les négociations sur l’accord UE-Mercosur puissent aboutir dans les prochains mois. Jean Asselborn a souligné que la conclusion de cet accord serait dans notre intérêt commun et reflèterait les valeurs partagées entre nos deux régions.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes 

Last update