Pose du premier panneau photovoltaïque à la Rockhal, premier des cinq bâtiments publics à Belval qui seront équipés d’installations photovoltaïques

En date du 14 juin 2018, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch a posé le premier panneau photovoltaïque à la Rockhal, premier des cinq bâtiments publics existants à Belval qui seront dans un futur proche équipés d’installations photovoltaïques. Cette pose symbolique fait partie de la phase concrète de la mise en œuvre des objectifs de l’étude Rifkin en matière de réduction de la consommation d’énergies et de l’augmentation de la production nationale d’énergie issue de ressources renouvelables. 

  1. Fonds Belval

    Rockhal
  2. Fonds Belval

    François Bausch et Luc Dahmen posent un panneau photovoltaïque

 

C’est également un des objectifs fixés par l’Union européenne dans le cadre de son projet de l’Union européenne de l’énergie, qui prévoit que l’Europe deviendra une économie durable, respectueuse de l’environnement et sobre en carbone. Elle jouera un rôle précurseur dans la production d’énergie renouvelable et dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce domaine, le Luxembourg devra atteindre 11% d’énergies vertes dans le mix énergétique en 2020. Un des principaux piliers pour augmenter la production nationale d’énergie étant l’augmentation de la production d’énergie électrique moyennant des installations photovoltaïques, la Rockhal est donc le premier des cinq bâtiments publics à Belval qui sera dorénavant équipé de panneaux photovoltaïques.

Ce choix a été fait notamment en raison de la taille de surface exploitable, entièrement plate et ayant une exposition optimale sans vis-à-vis au Sud. Les 2.300 panneaux seront installés sur les différentes toitures, ainsi que sur la façade Sud, pour une surface totale d’environ 3.500 m2. La production d’électricité annuelle sera de 570.000 kWh pour une puissance crête de 650 kW. Cette installation permettra une réduction des émissions de CO2 de 370 t/an pour un investissement total proche de 1.600.000 € ttc. Les coûts relatifs à l’installation seront pris en charge par le Fonds Climat et Energie.

La production annuelle des panneaux photovoltaïques représente environ 60% des besoins en énergies électriques de la Rockhal.

Sur le site de Belval, cinq bâtiments publics présentent un potentiel intéressant pour la mise en place d’installations photovoltaïques : la Rockhal, le Lycée Bel-Val, la Maison du Savoir, la Maison des Sciences humaines et la Maison de l’Innovation. Le prochain projet, celui de la Maison de l’Innovation est au stade de la soumission et le début des travaux est prévu pour automne 2018. Une fois les cinq bâtiments équipés, la production d’électricité annuelle est estimée à 2.000.000kWh/a, réduisant ainsi les émissions de CO2 d’environ 1250 t/a pour un investissement proche de 5 millions d’euros. Les performances des panneaux étaient par ailleurs un facteur important du cahier des charges.

Dans les nouveaux projets de construction du Fonds Belval, les critères de durabilité et d’efficience énergétique jouent dès la première phase de planification un rôle prédominant et intégreront d’office des installations et équipements utilisant des énergies naturelles et renouvelables.

Dernière mise à jour