Assermentation d'un membre du cadre civil de la Police par le ministre de la Sécurité intérieure

Le 21 septembre 2021, c'est en présence de Steve Schmitz, Directeur du service de Police judiciaire et Bob Zovilé, Directeur adjoint des ressources humaines de la Police judiciaire, que Stéphane Borges da Veiga, membre du cadre civil affecté à la section "Stupéfiants" de la Police judiciaire, a été assermenté par le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox.

  1. ©MSI

    Stéphane Borges Da Veiga, assermenté le 21 septembre 2021
  2. ©MSI

    (de g. à d.) Bob Zovilé, Directeur adjoint des ressources humaines de la Police judiciaire ; Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure ; Stéphane Borges Da Veiga ; Steve Schmitz, Directeur du service de Police judiciaire

Stéphane Borges da Veiga, renforce le service stupéfiants en tant qu'analyste, où il aura pour mission d'assister les agents opérationnels de la Police judiciaire dans leurs tâches afin que ceux-ci puissent à nouveau sortir sur le terrain aussi rapidement que possible.

Lors de l'assermentation, Henri Kox a rappelé le rôle important que joue le cadre civil pour assurer un fonctionnement efficace et de qualité de la Police grand-ducale, notamment dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

Le ministre est revenu sur le plan de recrutement extraordinaire qui a pour finalité le renforcement des équipes afin de leur permettre de relever les défis actuels et futurs. Ce plan prévoit le recrutement de 621 policiers et 240 civils jusqu'en 2026. Pour souligner cette ambition une grande campagne médiatique sera lancée au mois d'octobre.

Lors de l'assermentation, le ministre a tenu à donner quelques détails sur le catalogue de mesures mis sur pied pour combattre la criminalité liée aux stupéfiants, surtout dans le quartier de la Gare. Le ministre a mentionné plusieurs projets figurant dans ce paquet, tel que l'utilisation de caméras-piétons.

Il a également souligné que la sécurité des citoyens est une priorité de son mandat, raison pour laquelle il a décidé de collaborer avec plusieurs autres ministères afin d'élaborer une stratégie holistique pour lutter contre la criminalité liée aux drogues illicites, à savoir une combinaison de mesures préventives et répressives. Le catalogue sera présenté à la fin du mois d'octobre.

Dernière mise à jour