28 juillet: Journée mondiale contre les hépatites – Nouvelle campagne d’information du ministère de la Santé "Éliminez l’hépatite, faites-vous dépister!"

Afin de sensibiliser le grand public sur le risque que représentent les hépatites et la nécessité de prendre les traitements prescrits en cas d’infection, le ministère de la Santé, en collaboration avec le Luxembourg Institute of Heath (LIH), la HIV Berodung de la Croix-Rouge luxembourgeoise et le CHL organiseront des stands d’information innovants sur le parvis de la gare de Luxembourg de 10 à 14 heures, le samedi 28 juillet 2018, Journée mondiale contre les hépatites.  En collaboration avec le studio Curling & Cadwels, le public aura la possibilité de plonger dans le corps humain en naviguant à l’intérieur grâce à la réalité virtuelle et permettra aux visiteurs de mieux comprendre l’hépatite C et les nouvelles perspectives de dépistage et de prise en charge.

Cette initiative, renouvelée chaque année, a pour but d’informer le grand public sur les hépatites, mais aussi d’aider à comprendre les risques liés à la maladie, l’importance de la prévention et du dépistage précoce.

Diverses animations seront organisées, notamment un quizz sur les hépatites et des ateliers, et du matériel de prévention, comme des préservatifs ou des brochures d’information, seront distribués à cette occasion. Des experts répondront à toute question relative aux hépatites. Le DIMPS (Dispositif d’intervention mobile pour la promotion de la santé sexuelle) offrira des tests de dépistage rapides, gratuits et anonymes.

Dépister tôt, permet de traiter tôt!

"Agir contre l’hépatite: dépister, traiter", tel est le slogan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à l’occasion de la Journée mondiale contre les hépatites.

Les hépatites virales B et C sont un grave problème de santé publique, car elles touchent plus de 325 millions de personnes dans le monde. Elles comptent parmi les causes premières de cancer du foie, qui entraîne 1,34 million de décès chaque année.

L’hépatite B et C sont des infections transmissibles par voie sexuelle et sanguine, causées par les virus de l’hépatite B (VHB) et VHC (hépatite C).

Dans les pays industrialisés, ce sont surtout les jeunes adultes qui sont touchés. Il existe un vaccin prophylactique très efficace contre l’hépatite B (3 injections sont nécessaires), et au Luxembourg, tous les nouveau-nés sont vaccinés. Contre l’hépatite C, il n’existe pas de vaccin. L’hépatite C est plus fréquente chez les usagers de drogues par voie intraveineuse. De nouveaux traitements sont disponibles qui permettent de freiner l’évolution vers l’hépatite chronique, et par conséquent d’éviter ses complications mortelles, que sont la cirrhose du foie et le cancer du foie.

Comme les hépatites évoluent souvent à bas bruit, le ministère de la Santé rappelle l’importance de la prévention et du dépistage. Dépister tôt, permet de traiter tôt!

Communiqué par le ministère de la Santé

Dernière mise à jour