Coronavirus - Neistart Lëtzebuerg - CULTURE

Introduction

Dans le cadre du paquet de mesures de soutien ayant pour objectif de poser les jalons pour un nouveau départ de l’économie luxembourgeoise suite à la crise sanitaire COVID-19, la ministre de la Culture, Sam Tanson, a présenté, le 27 mai 2020, plusieurs nouvelles mesures ayant pour objectif de relancer la culture et la création artistique au Luxembourg.  

Mesures compensatoires pour structures/associations conventionnées  

Indemnités pour pertes financières résultant de l’annulation ou du report de manifestations ou de la fermeture de l’institution

Les mesures de confinement prises dans le cadre de la pandémie du COVID-19 ont frappé de plein fouet les différents secteurs culturels et continuent par ailleurs d’avoir un impact négatif sur un domaine qui a été contraint de fermer en premier ses portes. Afin de soutenir les institutions et associations conventionnées ou non conventionnées, le ministère de la Culture propose aux structures demanderesses une indemnité pour pertes financières résultant de l’annulation ou du report de manifestations ou de la fermeture de l’institution pour autant que ces pertes ont été causées par les mesures et recommandations prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie du coronavirus.

 

Conditions d’accès

Peuvent demander une indemnité pour pertes financières uniquement les institutions et associations conventionnées ou subventionnées ayant une activité culturelle depuis le 1er janvier 2018.

Les montants des dommages subis par les entreprises culturelles sont pris en considération au maximum jusqu’à hauteur du seuil de rentabilité. En tout état de cause, l’indemnisation couvre au maximum 80% de la perte financière.

L’indemnisation couvre les pertes subies entre le 14 mars et le 27 mai 2020. L’indemnisation peut également être réclamée pour des événements annulés entre le 14 mars et le 27 mai 2020 mais qui auraient dû se dérouler d’ici au 31 juillet 2020. Les dommages résultant d’annulations volontaires de manifestations décidées pour des raisons sanitaires depuis le 14 mars 2020 sont également éligibles.

 

Frais éligibles

  • Frais de de production engagés/payés pour spectacles annulés ou reportés
  • Frais de communication (campagne de publicité, brochures, flyers, etc.) pour spectacles annulés, programmés ou reportés
  • Honoraires d’artistes engagés/payés pour spectacles annulés, programmés ou reportés
  • Droits d’auteur
  • Perte de billetterie en raison des fermetures et des jauges réduites dues aux protocoles sanitaires
  • Perte de recettes liées aux sponsoring, mécénat ou location d’espace
  • Frais liés aux mesures sanitaires imposées

 

Critères de priorisation

  • La précarité et la vulnérabilité liées au taux d’autofinancement
  • Le professionnalisme des intervenants concernés
  • L’accessibilité du public et la médiation culturelle
  • L’offre en ligne durant la période de confinement

 

Montant de l’aide

Le ministère de la Culture verse, sur base des arguments apportés, une indemnité qui correspond au maximum à 80% des pertes financières engendrées sur une manifestation annulée, voire reportée, tout en tenant compte :

  • du taux d’autofinancement des activités du bénéficiaire
  • du budget prévisionnel de la manifestation annulée/reportée par rapport au budget définitif de la même manifestation (recettes non touchées par rapport aux dépenses engagées définitivement lors de l’annulation/report)
  • du montant maximum des dommages subis et pris en considération jusqu’à hauteur du seuil de rentabilité
  • de toutes autres aides payées dans le cadre de la crise Covid-19 et à imputer sur les indemnités versées pour les pertes financières subies
  • du lien de causalité entre la demande et la situation de crise à établir par le bénéficiaire de l’indemnité
  • de la situation financière du requérant (réserves, avoirs en banque)

 

Les demandes avec pièces justificatives seront à envoyer par voie électronique jusqu’au 31.07.2020 à l’adresse indemnites.covid@mc.etat.lu.

 

Documents requis

  • Budgets prévisionnels originaux (datant d’avant l’annulation ou le report des événements) relatifs à tous les événements annulés/reportés pour lesquels l’indemnité est sollicitée ;
  • Comptes de résultats ou budgets prévisionnels ajustés/définitifs relatifs aux événements annulés/reportés pour lesquels l’indemnité est sollicitée ;
  • Copie d’un extrait bancaire récent (montant des avoirs en banque) ;
  • Toute autre pièce utile à l’appui ou à la clarification de la demande.

 

Information

Ministère de la Culture

Jo Kox

jo.kox@mc.etat.lu

Tel. : 247-86603

 

Première mise en ligne : v3, 07.07.2020

Aides en faveur de la relance de la culture et de la créativité artistique

Résidence-mission pour collectif d’artistes aux Annexes du Château de Bourglinster, Centre de création contemporain

Le ministère de la Culture propose de mettre en place une résidence-mission pour un collectif d'artistes pour la gestion et l’animation de l’immeuble « Les Annexes du Château de Bourglinster » sur une période de trois ans.

Cet appel à candidatures s’inscrit dans les efforts du ministère de la Culture de soutenir le secteur artistique et de favoriser la professionnalisation d’artistes engagés dans l’action culturelle et/ou de création. L’objectif de cette résidence-mission est la libre gestion des « Annexes du Château de Bourglinster », conçues comme un laboratoire collaboratif de création. Ce tiers-lieu culturel permet la découverte et l’expérimentation de nouvelles formes et disciplines artistiques, tout en cultivant un mélange des pratiques, des activités et des publics.

Cette résidence-mission vise à remédier à la situation fragilisée du secteur culturel en fournissant une aide directe aux artistes, encourageant la création artistique tout en créant des opportunités d’expérimentation pour un collectif d’artistes engagé dans l’action culturelle et/ou de création. Leur présence sur le site du Château de Bourglinster contribuera à l’animation et à la valorisation de ce site patrimonial.

 

Conditions d’accès:

  • L’appel à candidatures s’adresse à un regroupement de personnes, constitué en association sans but lucratif conformément à loi modifiée du 21 avril 1928 ;
  • L’association a un ancrage culturel au Luxembourg et est reconnue sur le plan national ;
  • L’association doit attester:
    • D’une expérience en organisation et en gestion de projets culturels et/ou de lieux culturels ;
    • D’une connaissance générale de la scène culturelle et artistique luxembourgeoise ;
    • D’au moins un projet de référence.

 

Montant de l’aide

L’enveloppe budgétaire pour cette aide s’élève à 100.000.- EUR par an.

 

Attribution de l’aide :

L’aide financière est attribuée sur la base d’un appel à candidatures. La sélection se fera en fonction de l’alignement du projet soumis au cahier de charges, lequel précise l’ensemble des modalités liées à cette aide.

Le concept de gestion et d’animation du site proposé est évalué sur la base de différents critères :

  • Eligibilité du candidat ;
  • Respect des conditions cadres afférentes au lieu ;
  • Conformité à l’objectif du présent appel à candidatures ;

 

Une attention particulière est portée sur :

  • l’originalité et la cohérence du concept proposé ;
  • l’intérêt artistique et culturel du concept ;
  • la rigueur budgétaire et la viabilité économique du concept ;
  • la conformité du concept proposé aux modalités et à l’aménagement du lieu.

Les projets à caractère purement commercial ne sont pas éligibles.

La sélection du projet lauréat se fera par un jury composé de professionnels du milieu de la culture :

  • Jo Kox
  • Jérôme Konen
  • Myriam Muller

 

Forme et versement de l’aide

Une convention entre l’Etat et l’association lauréate sera établie et précisera les modalités de financement.

 

Information

Ministère de la Culture

Loa Schroeder

Loa.schroeder@mc.etat.lu

Tel. : 247-86666

 

Démarches associées
 
Première mise en ligne : v2, 18.06.2020
Soutien aux établissements culturels conventionnés par le ministère de la Culture pour l’accueil d’artistes/d'auteurs-associés en résidence

Afin de contribuer au soutien du parcours professionnel des artistes et auteurs, et favoriser la relance de l'activité artistique, le ministère de la Culture propose de mettre en place une aide pour établissements culturels conventionnés avec l'État, afin d’accueillir en résidence un artiste, un auteur ou un collectif d'artistes/d’auteurs associé pendant une durée minimale de 6 mois, fractionnée ou non.

L'aide pour l’accueil d’artistes/d’auteurs-associés en résidence vise à apporter un soutien direct aux artistes et auteurs, en mettant en place des opportunités de création artistique et de mise en réseau, ainsi qu’une présence et un accompagnement artistiques prolongés ou suivis dans un lieu, allant au-delà de la production ou de la présentation d’œuvres ou de spectacles. L’aide a également pour objectif de soutenir les établissements culturels, notamment en permettant une meilleure utilisation des espaces.

 

Conditions d’accès

L’appel à projet s’adresse à tout établissement culturel conventionné avec le ministère de la Culture.

 

Montant de l’aide

L’enveloppe budgétaire globale pour cette aide s’élève à 500.000 EUR TTC. 

Pour les projets retenus, l’aide financière se situe entre 15.000 EUR TTC et 30.000 EUR TTC par établissement culturel.

 

Attribution de l’aide

Les dossiers de candidature seront examinés par un jury qui attribuera l’aide en fonction 

  • de la pertinence et de la qualité artistique du projet de résidence (originalité, innovation, etc.)
  • de l’implication et du soutien apporté par l’établissement culturel à l’artiste/auteur ou au collectif d’artistes/d’auteurs associé, notamment au regard des moyens financiers, techniques et humains qu’il consacre à la réalisation et à l’accompagnement de la résidence
  • de l’inscription du projet de résidence dans une perspective de développement ultérieur des activités de l’artiste/de l’auteur ou du collectif d’artistes/d’auteurs
  • de l’adéquation de l’établissement culturel avec le projet de résidence de l’artiste/de l’auteur ou du collectif d’artistes/d’auteurs
  • de la définition d’une durée adaptée, avec un état précis du calendrier des différentes phases de la résidence
  • du parcours professionnel de l’artiste/de l’auteur ou du collectif d’artistes/d’auteurs

Le jury est composé de Magalie Tasch, Nora Si Abderrahmane, Christian Kmiotek.

La décision du jury est sans appel.

 

Documents requis

  • Lettre de motivation de l’établissement culturel
  • Note d’intention de l'établissement culturel décrivant le type de résidence (de création, de production, d’expérimentation, de diffusion territorial ou de mission.)
  • CV artistique de l’artiste/de l’auteur ou du collectif d’artistes/d’auteurs avec description de la démarche artistique
  • Calendrier prévisionnel du projet de résidence (dates de début et de fin de résidence, ou, dans le cas d’une résidence fractionnée sur un à deux ans, les dates de début et de fin des périodes)
  • L’implication de la structure d’accueil, notamment au regard des moyens financiers, techniques et humains qu’elle consacre à la réalisation de l’action
  • Budget prévisionnel du projet de résidence.

 

Les demandes seront à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.11.2020 à l’adresse appel.residence@mc.etat.lu

 

Information

Ministère de la Culture

Service d’animation culturelle régionale

Magalie Tasch

magalie.tasch@mc.etat.lu

247-86630

 

Première mise en ligne : v2, 18.06.2020

Commandes musicales

Dans le cadre des aides en faveur de la relance de la culture et de la créativité artistique, le ministère de la Culture lance un deuxième appel à candidatures pour compositions musicales pour la saison 2020-2021, cette fois avec la participation de 8 nouveaux partenaires :

  • Ensemble Kammerata Luxembourg (orchestre de chambre)
  • Luxembourg Jazz Orchestra 
  • Opus78 
  • Luxembourg Wind Orchestra
  • Brass Band du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette
  • Festival international pour musique d’Orgue Dudelange
  • De klenge Maarnicher Festival
  • Orchestre philharmonique du Luxembourg

L’enveloppe budgétaire pour ces commandes musicales de la part du ministère de la Culture est ainsi augmentée de 50.000 EUR pour atteindre un montant total de 100.000 EUR.

A l’issue du premier appel à candidatures pour la saison 2020-2021, lancé fin 2019, le ministère de la Culture avait attribué, en collaboration avec les directeurs artistiques et chef d’orchestre des différents ensembles, 8 commandes de composition aux compositeurs et ensembles suivants :

  • Albena PETROVIC pour l’Ensemble Ars « Nova Luxembourg »
  • Catherine KONTZ pour les Solistes Européens Luxembourg
  • Caroline MIRKES pour l’Ensemble vocal Luxembourg
  • Olivier DARTEVELLE pour l’Orchestre de chambre Luxembourg
  • Aaron EINBOND pour l’ensemble « United Instruments of Lucilin »
  • Ivan BOUMANNS pour l’ensemble « Estro Armonico »
  • Luc GRETHEN pour la Musique Militaire Grand-Ducale
  • David ASCANI pour l’Orchestre National de Jazz Luxembourg

Conditions d’accès:

L’appel s’adresse à tout(e) compositeur/trice luxembourgeois(e) ou résident(e)au Grand-Duché. Les dossiers de candidatures comprennent une biographie complète, une liste d’œuvres composées accompagnées d’éventuels exemples audio ou vidéo ainsi que toute autre information utile.

Les candidatures sont à envoyer jusqu’au 01.09.2020 à l’adresse appel.musique@mc.etat.lu en indiquant le ou les ensembles visés.

Une durée minimale de 8 minutes est à prévoir pour les œuvres composées.

 

Montant de l’aide

Les tarifs sont de :

  • 4.400.- EUR HTVA pour l’Ensemble Kammerata Luxembourg (orchestre de chambre)
  • 4.400.- EUR HTVA pour le Festival international pour musique d’Orgue Dudelange, ainsi que pour « De klenge Maarnicher Festival »
  • 4.600.- EUR HTVA pour le « Luxembourg Jazz Orchestra » (Big Band) et « Opus78 » (Big Band)
  • 5.600.- EUR HTVA pour le Luxembourg Wind Orchestra (orchestre harmonique agrandi) et le Brass Band du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette (Brass band).
  • 15.000.-EUR HTVA pour l’Orchestre philharmonique du Luxembourg, qui aura la possibilité d’attribuer directement une commande à un compositeur

Attribution de l’aide

Le ministère de la Culture veillera à soumettre les dossiers de candidature aux orchestres et ensembles concernés. Ensuite il appartient aux directions artistiques des orchestres et ensembles en question de faire leur choix parmi les candidatures soumises. Chaque orchestre/ensemble se réserve le droit de ne pas retenir de candidat. Le ministère de la Culture impose aux compositeurs/trices une période de création qui ne peut pas dépasser une année à partir de l’arrivée de la lettre de confirmation.

 

Droits et devoirs

Droits et devoirs du commanditaire

L’interprète, l’ensemble, l’association de concerts ou le festival qui commande une œuvre détient les droits pour la première exécution publique de l'œuvre (création ou répétition générale de celle-ci si elle est publique). Les droits sur toutes autres exécutions doivent être réservés.

 

Droits et devoirs de l'auteur

Ses droits patrimoniaux sur l’œuvre, sauf pour la première exécution publique, sont gérés par les sociétés de droits d’auteurs. Il doit faire figurer le nom du commanditaire sur la partition, le cas échéant également celui du ministère de la Culture. Il a le droit de conserver le manuscrit et les esquisses, qui restent sa propriété, et celui de choisir l’éditeur.

Création

Dans le cas où le commanditaire décidait de ne pas organiser la création de l’œuvre, où dans le cas où il devait abandonner l’idée de la commande, alors que la composition est achevée ou déjà bien avancée, le commanditaire est tenu de payer la totalité des honoraires à l'auteur. Si l'auteur ne livre pas la partition à temps et que le commanditaire subit un dommage, ce dernier peut retenir le paiement de la deuxième tranche des honoraires. Si la création de l’œuvre composée et déjà payée n’a pas été organisée par le commanditaire dans les trois ans suivant la remise de la partition, l'auteur est libre de proposer l’œuvre à des tiers, afin qu’elle soit jouée à une autre occasion.

 

Contrat

Avant de commencer une nouvelle œuvre commandée, l'auteur devrait préalablement discuter et donner par écrit au commanditaire son accord sur les points suivants :

  • Une description générale de l’œuvre commandée (style, genre, caractéristiques, contexte)
  • L’instrumentation et la durée de l'œuvre
  • Le montant des honoraires et les modalités de paiement
  • La date à laquelle la partition complète doit être livrée et le nombre de copies
  • Dans le cas où l'auteur réalise le matériel d’exécution : le nombre de copies des parties instrumentales

ainsi que la date à laquelle ce matériel doit être livré

  • Le/la ou les interprète(s)
  • La date et le lieu de la création, s’ils sont déjà connus
  • Un délai de paiement au cas où le paiement de la composition se fait au moment de la création.

Information

Joé Haas

 

Ministère de la Culture

 

Service de la création et promotion artistiques

Département Musique

joe.haas@mc.etat.lu

247-86648

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

Collection d’art du Ministère : augmentation du budget d’acquisition

En accord avec sa politique culturelle de soutien à la création et à la promotion, le ministère de la Culture propose un appel à proposition d’œuvres, destiné aux galeries d’art, pour l’acquisition d’œuvres d’art pour la collection du ministère de la Culture.

Cet appel à proposition s’inscrit dans les efforts du ministère de la Culture de soutenir les intermédiaires du secteur artistique luxembourgeois. La galerie commerciale est un maillon essentiel dans le développement de la carrière d’un artiste et elle joue un rôle important dans un écosystème de l’art dynamique et structuré. Elle assure non seulement la vente des œuvres mais aussi une visibilité des artistes au-delà des expositions en galerie, notamment en participant à des foires et salons.

La fermeture des galeries d’art dû à la situation Covid-19 a entraîné de lourdes conséquences financières pour un secteur commercial déjà fragile.

Cette aide vise à remédier à cette situation précaire en fournissant une aide directe aux galeries d’art et, par conséquent, renforcer l’écosystème de la scène artistique. L’absence de vente et le risque de fermeture de galeries ont un impact direct sur les artistes.

 

Conditions d’accès

L’appel à proposition s’adresse à toute galerie d’art établie au Grand-Duché de Luxembourg.

 

Les propositions peuvent concerner les domaines suivants :

  • Arts plastiques
  • Photographie et images
  • Métiers d’art

Chaque galerie peut proposer des œuvres de 3 artistes au maximum et maximum 3 œuvres par artiste ;

  • Le montant de chaque acquisition ne peut pas dépasser 20.000 EUR TTC.
  • Les artistes proposés doivent avoir un ancrage culturel au Luxembourg (artistes de nationalité luxembourgeoise ou résidents au Luxembourg)
  • Les propositions seront à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.09.2020 à l’adresse appel.acquisitions@mc.etat.lu

 

Montant de l’aide

L’enveloppe budgétaire globale pour cette aide s’élève à 150.000 EUR TTC. 

 

Attribution de l’aide

L’aide financière est attribuée sur la base d’un appel à proposition.

Les dossiers de candidature seront examinés par la commission d’acquisition d’œuvres d’art du ministère de la Culture mise en place en juillet 2019 et composée de Gabriele D. Grawe, Claudine Hemmer (secrétaire), Clément Minighetti (président), Michel Polfer et Michèle Walerich.

Les visées de la politique d’acquisition de la commission sont

  • structurer la collection (figures titulaire, figures reconnues figures émergentes) ;
  • refléter la diversité de la création (par médium, par génération) ;
  • assurer la pertinence des acquisitions (période, format)
  • garantir la cohérence de la politique d’acquisition en regard des différentes collections publiques et de l’art luxembourgeois qui s’y trouve représenté.

La décision de la commission d’acquisition est sans appel.

 

Documents requis

  • Lettre de motivation de la galerie
  • Programme des expositions et foires annulées ou reportées en 2020
  • Dossier d’artiste (CV, portfolio, œuvre proposée)

 

Versement de l’aide

Le versement de l’aide se fera sur présentation d’une facture après la livraison de l’œuvre.

 

Information

Claudine Hemmer

Ministère de la Culture

Service de la création et promotion artistiques

Département Arts visuels, architecture, design & métiers d’art

claudine.hemmer@mc.etat.lu

247-86625

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

Soutien à la commande d’écriture d’œuvres dramatiques

Le secteur des arts de la scène est particulièrement touché par les conséquences de l’actuelle crise sanitaire du COVID-19. Dans le cadre de sa politique de soutien au spectacle vivant, le ministère de la Culture propose de mettre en place cinq bourses extraordinaires de 20.000 EUR en faveur des structures théâtrales professionnelles établies au Luxembourg afin de les encourager à commander l’écriture de nouvelles œuvres dramatiques originales à des auteurs luxembourgeois ou résidents avec l’intention affirmée de les monter en production au cours des prochains 36 mois dans le respect des restrictions sanitaires en mesure. L’objectif de l’aide est d’accompagner le processus d’écriture de l’auteur ainsi que le montage d’une œuvre novatrice dans le domaine des arts de la scène.

L’enveloppe budgétaire pour cette aide spécifique s’élève à 100.000 EUR.

 

Conditions d’accès :

Les bourses sont attribuées sur base d’un appel à projets éligibles pour les structures ou compagnies professionnelles établies au Luxembourg (conventionnées ou non), à condition qu’elles soient le producteur exécutif de la création. Sont notamment éligibles les théâtres de création, les théâtres communaux de création, les compagnies/collectifs professionnels et les centres pluridisciplinaires de création.

Les bourses visent à accompagner la production d’une œuvre novatrice permettant aux auteurs luxembourgeois ou résident de réaliser un projet d’écriture théâtrale. Le texte de la pièce de théâtre peut être écrit en langue luxembourgeoise, française, allemande et/ou anglaise. Les textes pour une pièce de théâtre pour jeune public ou pour dramaturgies plurielles sont également éligibles. Les textes doivent n’avoir fait l’objet d’aucune publication, diffusion ou représentation, au Luxembourg ou à l’étranger.

 

Conditions matérielles et financières

Le dispositif d’aide s’articule en deux entités :

  • une bourse d’aide à l’écriture théâtrale de 6.000 EUR TTC. Si l’œuvre résulte de la collaboration de plusieurs auteurs, la répartition de la bourse se fait à parts égales entre chacun d’eux.
  • une bourse d’aide au montage de 14.000 EUR TTC destinée à la structure théâtrale professionnelle.

 

Attribution de l’aide

L’aide est accordée sur base d’un appel à projet. Les dossiers de candidature sont à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.11.2020 à l’adresse appel.theatre@mc.etat.lu.

Les dossiers de candidature seront examinés et sélectionnés par un jury.

Le jury attribuera les cinq bourses en fonction

  • de la qualité littéraire et dramaturgique du projet d’écriture (originalité, innovation, etc.) ;
  • du parcours professionnel de l’auteur ;
  • de la qualité artistique/pertinence du projet de mise en scène ;
  • de la pertinence de la démarche et de son inscription dans le domaine des arts de la scène.

Le jury est composé de Simone Beck, Frank Feitler, Marc Rettel, Nora Si Abderrahmane.

La décision du jury est sans appel.

 

Documents requis

  • Lettre de motivation de la structure de théâtre
  • Note d’intention de l’auteur décrivant le projet littéraire
  • Note d’intention de la mise en scène
  • CV artistique de l’auteur et du metteur en scène
  • Note d’intention de réaliser la pièce
  • Calendrier prévisionnel du projet
  • Budget prévisionnel équilibré du projet

 

Obligation de la structure théâtrale professionnelle

La structure s'engage, auprès de l'auteur et du ministère de la Culture à représenter la création lauréate endéans un délai de trois ans (au plus tard la saison 2022/2023), à compter de la date à laquelle le jury a statué. Il est demandé un minimum de 4 dates de représentations. ,

 

Versement de la bourse

La bourse d'aide à l'écriture théâtrale s'élève à 6.000 EUR TTC.

La bourse d'aide au montage s'élève à un maximum de 14.000 EUR TTC

 

Information

Nora Si Abderrahmane

 

Ministère de la Culture

 

Service de la création et promotion artistiques

Département Arts de la scène

nora.siabderrahmane@mc.etat.lu

247-76616

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

Aide à la recherche et au montage de nouveaux formats de spectacle (arts de la scène)

Le secteur des arts de la scène est particulièrement touché par les conséquences de l’actuelle crise sanitaire du COVID-19. Dans le cadre de sa politique de soutien au spectacle vivant, le ministère de la Culture propose de mettre en place une série de bourses extraordinaires entre 5.000 EUR et 15.000 EUR en faveur des équipes artistiques des arts de la scène professionnels établis au Luxembourg afin de les encourager à réaliser, au cours des prochains 36 mois, des spectacles qui initient de nouvelles voies créatives  et des formats alternatifs de mise en scène dans le respect des restrictions sanitaires liées aux circonstances exceptionnelles de la pandémie de COVID-19. L’objectif de l’aide est d’encourager de nouveaux modes de travail et de représentation dans le domaine des arts de la scène.

L’enveloppe budgétaire pour cette aide spécifique s’élève à 100.000 EUR.

 

Conditions d’accès :

Les bourses sont attribuées sur base d’un appel à projets éligibles pour les artistes, collectifs, compagnies et/ou institutions établis au Luxembourg (conventionnées ou non), à condition qu’ils soient le producteur exécutif de la création.

Les bourses visent à soutenir les projets de création ou de reprise adaptés aux circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de COVID-19 et dans le respect des restrictions sanitaires en mesure. Sont visés les projets qui initient de nouveaux formats de travail et de représentation (nouvelles voies créatives, mises en scène, collaborations artistiques, répétitions, implications du public, …). Tous les domaines des arts de la scène sont éligibles : théâtre, danse, art de la rue, cirque, marionnette, pluridisciplinaire, ...

L’équipe artistique porteuse de projet doit justifier un minimum de 3 dates de représentations.

 

Conditions matérielles et financières

Pour les projets retenus, l’aide financière se situe entre 5.000 EUR TTC et 15.000 EUR TTC par équipe artistique porteuse de projet sélectionnée.

 

Attribution de l’aide

L’aide est accordée sur base d’un appel à projet. Les dossiers de candidature sont à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.11.2020 à l’adresse appel.theatre@mc.etat.lu.

Les dossiers de candidature seront examinés et sélectionnés par un jury.

Le jury attribuera les cinq bourses en fonction

  • de l’originalité et de la pertinence du mode de représentation et format initiés par le spectacle;
  •  du parcours professionnel de l’équipe artistique ;
  •  de la viabilité économique du projet et de la diversité du réseau des partenaires.

Le jury est composé de Karin Kremer, Pascal Seil et Sophie Thoma.

La décision du jury est sans appel.

 

Documents requis

  • Lettre de motivation et note d’intention de l’équipe artistique porteuse de projet ;
  • Budget prévisionnel équilibré de l’ensemble du projet, indiquant le nombre de représentations ;
  • Calendrier prévisionnel du projet, indiquant les dates de représentations ;
  • CV artistique de l’équipe artistique ;
  • Lettre d’intention du/des lieux de représentation.
  • Toute autre pièce ou tout autre document que l’équipe artistique estimera utile à l'appui de sa demande.

 

Obligation de l’équipe artistique porteuse de projet

L’équipe artistique porteuse de projet s'engage auprès du ministère de la Culture à représenter le spectacle lauréat endéans un délai de trois ans (au plus tard la saison 2022/2023), à compter de la date à laquelle le jury a statué.

 

Information

Nora Si Abderrahmane/Sophie Thoma

Ministère de la Culture

Service de la création et promotion artistiques

Département Arts de la scène

nora.siabderrahmane@mc.etat.lu

sophie.thoma@mc.etat.lu

247-76616

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

Investissement en faveur des musées régionaux et sites patrimoniaux à vocation touristique

Soutien à l’investissement et à la revalorisation des musées régionaux

Afin de contribuer à la revitalisation de l’activité économique régionale et nationale, le ministère de la Culture propose de créer une aide financière en faveur des institutions muséales régionales. 

L'aide bénéficiera aux institutions muséales régionales et aura comme objectif la mise en valeur infrastructurelle de ces lieux de patrimoine. Par cette aide, le ministère de la Culture apporte un soutien direct à l’emploi culturel (muséographes, agences de communication, artistes, industrie créative, etc.) ainsi qu’un soutien indirect aux institutions culturelles, diversifiant l'offre culturelle sur le plan touristique.

L’enveloppe budgétaire pour cette aide s’élève à 1.000.000 EUR.

 

Investissements éligibles : 

Sont éligibles, les investissements dans l’intérêt de la mise en valeur des musées régionaux suivants :

  • Refonte ou mise en place professionnelle de la muséographie existante ;
  • Elaboration de concepts muséologiques, concepts de fonctionnement, concepts d’exploitation et études de faisabilité.

 

Conditions d’accès:

L’aide à l’investissement et à la revalorisation des musées régionaux est attribuée sur la base d’un appel à projet.

 

Pour être éligible, le demandeur doit répondre aux conditions d’accès suivantes :

 

  • Correspondre à la définition d’institution muséale, à savoir, être une institution permanente à but non lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation ;
  • Posséder le statut d’organisme sans but lucratif (ASBL ou fondation) et être établi au Luxembourg ;
  • Respecter le cadre juridique en vigueur au Luxembourg et être en règle avec la loi modifiée de 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif ;
  • Disposer d’un lieu physique permanent accessible au public, situé au Luxembourg, et en être le propriétaire ou le gestionnaire. Dans le cas où le demandeur n’est pas le propriétaire du lieu, il devra faire preuve d’une entente écrite préalable avec le propriétaire effectif ;
  • Assurer une période minimale d’ouverture au public, à savoir 15 semaines consécutives par année pour les institutions muséales saisonnières et 40 semaines par année pour les autres ;
  • Démontrer une saine gestion financière et faire preuve d’un équilibre financier ;
  • Tenir à jour un inventaire de ses collections ;
  • Le cas échéant, le projet soumis doit bénéficier de l’aval des autorités de tutelle et s’aligner aux recommandations émises par le Service des sites et monuments nationaux et/ou du Centre national de recherche archéologique.

 

Montant de l’aide

Le montant global de ce dispositif s’élève à 1.000.000 EUR

 

Attribution de l’aide

L’aide à l’investissement est accordée sur la base d’un appel à projet. Les dossiers de candidature sont à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.11.2020 à l’adresse appel.musees@mc.etat.lu .

 

Les dossiers éligibles sont examinés et sélectionnés en fonction

  • du concept de fonctionnement actuel (gouvernance, personnel, heures d’ouverture, animation, etc.)
  • de la fréquentation du musée ;
  • de la pertinence et de la qualité du projet soumis (originalité, aspect durable, plus-value notable à l’attractivité culturelle et touristique du musée, etc.) ;
  • des résultats escomptés du projet soumis.

Les projets envisagés pour lesquels une aide à l’investissement et à la revalorisation est demandée, doivent être mis en œuvre par un professionnel du métier (muséographe, scénographe, architecte, graphiste, etc.).

Les projets retenus doivent être réalisés endéans les vingt-quatre mois après accord du ministère de la Culture pour l'attribution d'une aide à l'investissement.

Le ministère de la Culture se réserve le droit de faire appel à des experts externes pour l’appréciation des dossiers soumis. La décision de l’attribution de l’aide à l’investissement et à la revalorisation est sans appel.

 

Documents requis

  • Demande d’aide motivée du gestionnaire du lieu ;
  • Description du/des projets envisagé(s) pour la relance des activités économiques ;
  • Concept de fonctionnement actuel, renseignant notamment sur la gouvernance, la période d’ouverture au public, le nombre de visiteurs annuels, l'inventaire et la gestion des collections, les activités et animations de mise en valeur du musée, ainsi que sur toute autre information qui semble utile pour appuyer la demande ;
  • Statuts de l’association sans but lucratif, gestionnaire du musée ;
  • Autorisation ou entente écrite du propriétaire effectif du lieu ;
  • Budget de fonctionnement annuel ;
  • Devis et calendrier prévisionnel du projet avec indication de toute autre financement externe.

 

 

Information

Ministère de la Culture

Service d’animation culturelle régionale

Julia Kohl

julia.kohl@mc.etat.lu

247-88616

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

Soutien à l’investissement et à la revalorisation des sites culturels à vocation touristique (sites de patrimoine féodal, sites archéologiques, sites historiques, etc.)

Afin de contribuer à la revitalisation de l’activité économique régionale et nationale, le ministère de la Culture propose de créer une aide financière en faveur des sites culturels à vocation touristique.

L'aide bénéficiera aux sites culturels à vocation touristique et aura comme objectif la mise en valeur infrastructurelle de ces lieux de patrimoine. Par cette aide le ministère de la Culture apporte un soutien direct à l’emploi culturel (muséographie, agence de communication, artistes, industrie créative, etc.) ainsi qu’un soutien indirect aux institutions culturelles, en les mettant en valeur. 

L’enveloppe budgétaire pour cette aide spécifique s’élève à 1.000.000 EUR.

 

Investissements éligibles

Sont éligibles les investissements dans l’intérêt de la mise en valeur des sites culturels à vocation touristique suivants:

  • Refonte ou mise en place professionnelle de la muséographie existante ;
  • Elaboration de concepts muséologique, de fonctionnement, d’exploitation et études de faisabilité.

 

Conditions d’accès

L’aide à l’investissement et à la revalorisation des sites culturels est attribuée sur la base d’un appel public. Pour être éligible, le demandeur doit répondre aux conditions d’accès suivantes :

  • Être un lieu de patrimoine historique d’intérêt national au service de la société et de son développement, ouvert au public, qui conserve, étudie, présente et transmet le patrimoine matériel et immobilier à des fins d’études, d’éducation et de délectation” ;
  • Posséder le statut d’organisme sans but lucratif (asbl ou fondation) et être établi au Luxembourg ;
  • Respecter le cadre juridique en vigueur au Luxembourg et être en règle avec la loi modifiée de 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif (avoir déposé ses statuts auprès du RCS + dépôt annuel des modifications et membres de l’asbl et du CA + inscription au RBE) ;
  • Disposer d’un lieu physique permanent accessible au public, situé au Luxembourg, en être le propriétaire ou le gestionnaire. Dans le cas où le demandeur n’est pas le propriétaire du lieu, il devra faire preuve d’une entente écrite préalable avec le propriétaire effectif ;
  • Assurer une période minimale d’ouverture au public, à savoir 15 semaines consécutives par année pour les sites culturels à vocation touristiques saisonniers et 40 semaines par année pour les autres ;
  • Démontrer une saine gestion financière et faire preuve d’un équilibre financier ;
  • Le projet soumis doit bénéficier de l’aval des autorités de tutelles et s’aligner aux recommandations émises par le Service des sites et monuments nationaux et/ou du Centre national de recherche archéologique ;

 

Montant de l'aide 

Le montant global de ce dispositif d'aide proposé s’élève à 1.000.000 EUR.

 

Attribution de l’aide

L’aide à l’investissement est accordée sur la base d’un appel à projet. Les dossiers d’appel à projet sont à envoyer par voie électronique jusqu’au 01.11.2020 à l’adresse appel.sites@mc.etat.lu.

 

Les dossiers éligibles sont examinés et sélectionnés en fonction :

  • du concept de fonctionnement actuel (gouvernance, personnel, heures d’ouverture, animation, etc.) ;
  • de la fréquentation du site ;  
  • de la pertinence et de la qualité du projet soumis (originalité, aspect durable, plus-value notable à l’attractivité culturelle et touristique du site culturel à vocation touristique) ;
  • des résultats escomptés du projet soumis.

 

Les projets envisagés pour lesquels une aide à l’investissement et à la revalorisation est demandée, doivent être mises en œuvre par un professionnel du métier (muséographe, scénographe, architecte, graphiste, etc.).

Les projets retenus doivent être réalisés endéans les vingt-quatre mois après accord du ministère de la Culture pour l'attribution d'une aide à l'investissement.

Le ministère de la Culture se réserve le droit de faire appel à des experts externes pour l’appréciation des dossiers soumis. La décision de l’attribution de l’aide à l’investissement et à la revalorisation est sans appel.

 

Documents requis

  • Demande d’aide motivée du propriétaire resp. du gestionnaire du site ;
  • Description du/des projet(s) envisagé(s) pour la relance des activités économiques ;
  • Concept de fonctionnement actuel, renseignant notamment sur la gouvernance, la période d’ouverture au public, le nombre de visiteurs annuels, les activités et animations de mise en valeur du site culturel à vocation culturel ainsi que sur toute autre information qui semble utile pour appuyer la demande ;
  • Statuts de l’association sans but lucratif, gestionnaire du site culturel à vocation touristique ;
  • Autorisation ou entente écrite du propriétaire effectif du site culturel à vocation touristique ;
  • Budget de fonctionnement annuel ;
  • Devis et calendrier prévisionnel du projet avec indication de tout autre financement externe.

Information

Ministère de la Culture

Service d’animation culturelle régionale

Julia Kohl

julia.kohl@mc.etat.lu

247-88616

 

Première mise en ligne : v1, 27.05.2020

 

Dernière mise à jour