Première journée de la mission économique en Inde

  1. ©MECO

    (de g. à dr.) Nikhil Meswani, patron de Reliance Industries Limited, Étienne Schneider

  2. ©MECO

    , Entrevue entre Étienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie et Arun Jaitley, ministre indien des Finances

    (de g. � dr.) : Arun Jaitley, ministre indien des Finances ; �tienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'�conomie ; Sam Schneider, Ambassadeur du Luxembourg en Inde
  3. ©MECO

    , Entrevue entre Étienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie et Narendra Singh Tomar, ministre de la Sidérurgie de l'Inde

  4. ©MECO

    , Étienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie

    �tienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'�conomie
  5. ©-, MECO

    , Étienne Schneider lors de son allocution au séminaire économique intitulé "Luxembourg: Your prime business hub in Europe" organisé à Mumbai

    -
  6. ©MECO, MAEE

    , Entrevue entre Étienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie et Narendra Singh Tomar, ministre de la Sidérurgie de l'Inde

    (de g. � dr.) : �tienne Schneider, Vice-Premier ministre, ministre de l'�conomie ; Narendra Singh Tomar, ministre de la Sid�rurgie de l'Inde

Dans le cadre de la mission économique en Inde conduite par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, un mémorandum d'entente à été signé en date du 2 mars 2016 à New Delhi entre Paul Wurth et Heavy Engineering Corporation Ltd. Le mémorandum, signé en présence du ministre indien des Industries lourdes et des Entreprises publiques, Anant Geete et du Vice-Premier ministre, Étienne Schneider, a pour objectif de développer la coopération entre les deux sociétés en matière de fabrication de fours à coke.

Dans l’après-midi, différentes entrevues politiques figuraient au programme. La délégation officielle a été accueillie par le ministre indien des Finances, Arun Jaitley, ainsi que par le ministre indien de la Sidérurgie, Narendra Singh Tomar. Pour cette dernière entrevue, la délégation officielle a été rejointe par le directeur général de Paul Wurth, Georges Rassel. Le gouvernement indien a annoncé de renforcer ses efforts pour augmenter la production sidérurgique tout en se focalisant davantage sur les nouvelles technologies dont notamment l’efficacité énergétique.

Étienne Schneider s’est félicité des relations étroites entre Paul Wurth et l’industrie sidérurgique indienne:"Présent en Inde depuis 1993, Paul Wurth a joué un rôle signifiant dans le développement de l’industrie sidérurgique locale. Aujourd’hui, ce partenariat offre à nouveaux des opportunités de coopération, en particulier en termes de recherche et développement." 

La soirée du 2 mars 2016 a été dominée par un séminaire économique organisé par la Chambre de commerce luxembourgeoise, en collaboration avec l’Ambassade du Luxembourg en Inde et des partenaires locaux, à l’hôtel Oberoi à New Delhi. Une délégation économique composée de représentants d’une vingtaine d’entreprises luxembourgeoises a participé dans le but de nouer des contacts commerciaux. Plusieurs interventions, suivies d’une séance question-réponses, ont permis à plus de 150 participants de s’informer sur les opportunités qu’offre le Grand-Duché en tant que porte d’entrée vers le marché unique européen.

Dans ce contexte, un protocole d’accord a été signé entre la Chambre de commerce du Luxembourg et la Chambre de commerce indienne.

Lors de son allocution, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider a rappelé que l’objectif de la mission est d’identifier des domaines de convergence entre les économies indienne et luxembourgeoise.

Dans cette même optique, Nicolas Mackel, directeur général de "Luxembourg for Finance" a exposé les opportunités qu’offre le centre financier luxembourgeois.

Communiqué par le ministère de l'Économie

Dernière mise à jour